Le visage de Captain France

Sur un autre blog, j’ai élaboré le mythe de Captain France, protecteur de l’éternel Hexagone, en le prétendant né de l’union secrète entre Charles de Gaulle et la bonne fée de la France, advenue dans un monde parallèle, une dimension autre. Ils se sont aimés, comme des amants. Et dix lunes plus tard, un demi-dieu en est né, qui ensuite est intervenu dans les affaires humaines, pour lutter notamment contre le démon du coronavirus. Il l’a vaincu, mais temporairement seulement.

Certains ont dit que cette histoire était sans âme, n’était pas née des profondeurs du cœur; je n’en crois rien. Une muse, croyez-le bien, était sur moi, quand j’ai enchaîné ces récits étranges. Si elle me parlait, cela passait bien par le cœur. Les anges sont une réalité, et ils protègent réellement les cités; et entre les anges et les hommes souvent des formes se cristallisent, qui ne protègent plus en théorie, mais dans la vie même de la Terre, dans l’espace physique.

Les unions entre les mortels valeureux ou vertueux et les esprits féminins des choses sont aussi des réalités, comme le rappelle l’amour qui eut lieu entre Ulysse et Calypso, et entre toutes les dévotes et la personne divine du Christ, appelée par elles leur époux.

Naturellement, ce sont des réalités invisibles, qu’on ne perçoit qu’en passant par son âme. Il ne s’agit pas de réalités visibles sur lesquelles on verse un sentiment assez ardent pour leur donner un visage magique qu’on sort en fait de soi-même. Il s’agit d’autre chose.

Et le devinerez-vous? la figure a assez bien marché pour qu’un abonné de la page Facebook Captain Savoy donne à ce Captain France un visage visible, crée son image visuelle. C’est celle qui est en tête de ce billet. L’amour de la France a peut-être trouvé une voie d’expression, une voie d’arrachement au rejet du patriotisme des classes intellectuelles modernes.

D’où vient-il? Sans doute de ce qu’il reposait sur l’illusion d’un roi, ou d’un homme incarnant sur Terre l’esprit collectif, national. Les présidents essaient d’entretenir à leur profit cette illusion, et tout le monde s’en plaint, personne ne croit que cela soit crédible. Non pas tellement, comme le pensent la plupart des gens, que les présidents effectifs ne soient pas dignes d’un tel honneur, et qu’on pourrait trouver le divin représentant du peuple ailleurs; mais qu’au fond aucun mortel ne peut remplir convenablement cet office. Il faut passer par une forme plus pure, celle du super-héros, il faut passer par la fiction, par des êtres intermédiaires entre des anges et des hommes parce que dans leur corps même ils sont pareils aux elfes, vivant dans l’astral plus que dans le terrestre. Et c’est ce que j’ai fait avec Captain France et le démon du coronavirus.

D’autres internautes ont salué cette invention, et se sont écriés enfin librement, sans plus de complexes: Vive la France! Il n’y a pas même, dans cette figure que j’ai créée, l’alibi de la République, comme pour le Garde républicain créé par d’autres. Non: c’est juste la France, le pays des Francs!

Une nouvelle ère débute-t-elle?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.